Quelques trucs si le iSpindle ne fonctionne pas

Même si on s’applique du mieux qu’on peut et qu’on y met autant de cœur et d’amour que quand on fait des crêpes, parfois, le iSpindle il ne veut pas marcher…

Je vais essayer de mettre ici quelques unes des pistes pour résoudre les soucis les plus communs ainsi que quelques astuces pour aider à la résolution.

Je n’arrive pas à me connecter sur LittleBock

  • Vérifier que vous avez bien mis iSpindle (LE) et non pas iSpindel (EL) dans l’api (/api/log/ispindle/XXXXX/YYY)
  • Plus besoin d’être premium \o/
  • Vérifiez que c’est attaché à un brassin

J’ai une densité qui est toujours à 1.004

  • S’assurer que si c’est BrewFather on a bien SG dans le nom du iSpindle
  • Quelle que soit la version du FirmWare, il est toujours bon de vérifier rapidement qu’on a moins de 100 caractères dans le polynôme

Mon iSpindel communique une fois et plus du tout après

  • Est ce que le D1 mini/ESP8266 est buggé ?
    • Normalement, vos artisans préférés (Coucou Matthieu & Christophe & les autres) ont fait attention
    • Pour tester, il faut flasher (je fais un paragraphe là dessus plus bas) un sketch Arduino tout simple (soit sur un D1 sur une planche à clous avec une Diode entre RST et D0 soit sur un D1 déjà monté dans un iSpindel)

void ICACHE_RAM_ATTR handleInterrupt();
void setup() {
Serial.begin(74880);
// Wait for serial to initialize.
while(!Serial) {
Serial.println("…");
}

// Deep sleep mode for 10 seconds, the ESP8266 wakes up by itself when GPIO 16 (D0 in NodeMCU board) is connected to the RESET pin
Serial.println("I'm awake, but I'm going into deep sleep mode for 10 seconds");
ESP.deepSleep(10e6);
}

void loop() {
}

En prenant des traces, vous devez voir apparaître à intervalles fixes (toutes les 10 secondes) le message “I”m awake, but I’m going into deep sleep mode for 10 secondes”.

Un dingue me demande de prendre des traces !!!

  • Ce n’est pas compliqué mais je pars du principe que vous avez un PC (promis je vais mettre à jour pour Mac) (Petite vidéo d’explication mais en Anglais)
  • ATTENTION : Prendre des logs implique (si l’iSpindel est bien monté) de sortir celui ci de son tube. Donc de faire une opération “Calibrate” (pas nécessairement une calibration complète mais c’est toujours bien, ça occupe et ça fait vivre les marchands de sucre)
  • D’abord on enlève la batterie. Que la diode aie été enlevée ou pas, c’est toujours mieux
  • Ensuite on trouve un câble micro USB qui fait données (pas juste un câble qui fait chargeur)
  • On branche le câble sur le PC et sur le iSpindel. Normalement ça fait un bruit sur le PC et on peut voir apparaître dans les Ports du PC (dans le gestionnaire de périphériques ) un bridge UART vers USB (basé sur un CH340x/CP210x), c’est le port dont on se servira pour prendre les traces.
  • Si on n’a jamais fait de la prise de traces en mode série, on va chercher Putty et on l’installe sur son PC
  • Une fois installé on le lance et on choisit SERIAL, on met le port COM trouvé dans le gestionnaire de périphériques et on met 115200 comme vitesse
  • Avec tout ça normalement, vous devriez voir arriver des traces “propres” et exploitables
              FW 6.3.1
2.2.2-dev(38a443e)
Worker run!
mounting FS... mounted!
reading config file
parsed config:
{"Name":"iSpindel000","Token":"","Sleep":900,"Server":"","API":0,"Port":80,"Channel":0,"URI":"","DB":"ispindel","Username":"","Password":"","Job":"ispindel","Instance":"000","Vfact":191.8,"TS":0,"OWpin":12,"POLY":"-0.00031*tilt^2+0.557*tilt-14.054","SSID":"","PSK":"","Offset":[0,0,0,0,0,0]}
offsets not available
Boot-Mode: Deep-Sleep Wake

woken from deepsleep, normal mode
Samples:42 min:80.24 max:81.77 time:755
x: 2858 y: 17268 z: -1188
Tilt: 81.13
Tacc: 28.17
Volt: 3.71
Temp: 28.25
Gravity: 29.10
IP: 192.168.0.108

Première étape – Le matériel de base

En gros, la bière c’est de l’eau, du malt, du houblon avec des étapes où ça trempe, des étapes où ça chauffe et des étapes où ça fermente.

Donc la première étape ça a été d’acheter puis de modifier les 3 “bouilloires” (kettle en anglais) pour supporter le système HERMS.

A la base, les bouilloires sont comme ça :

Bouilloire 36 litres BrewFerm

Une grosse cocotte de 36 litres avec juste le trou en bas déjà percé pour monter un robinet (tout est en filetage 1/2).

Au global, j’avais besoin d’un HLT (Hot Liquor Tank), d’une cuve d’empâtage et d’une cuve d’ébullition.

Sur chacune, j’ai monté un capteur de température dans un doigt de gant donc emporte pièce et montage dudit doigt de gant. De la même façon, sur chacune j’ai monté un robinet “d’entrée” en haut pour gérer les recirculations. Un peu plus compliqué parce que j’ai percé haut sur la cocotte et donc dans la double épaisseur un peu.

Ébullition et HLT ont besoin d’un élément chauffant (suis parti du 2.5kW sur conseil de Hugh de chez microbrassage.com) donc j’ai percé 2 des cocottes avec un GROS emporte pièce et j’ai monté les résistances

Élément chauffant + filtre bazooka + doigt de gant du capteur de température

Sur le HLT, j’ai monté le serpentin qui va permettre le maintien en température du moût. Donc là encore, 2 trous à l’emporte pièce et montage à l’intérieur

Vue de l’intérieur du HLT

Une fois que tout ça a été monté (avec du joint et de la filasse), test d’étanchéité. Test qui m’a fait tout reprendre 2 fois (manque de joint, manque de filasse) pour avoir plus de fuite à froid au final

Test d’étanchéité

Prochain article : la partie électrique/électronique.