Une fois fabriqué, faut calibrer !

C’est bien beau d’avoir soudé toi même ton iSpindel (ou de l’avoir commandé à un escroc qui ne les calibre pas 😀 ) mais maintenant si tu veux t’en servir pour suivre précisément ta fermentation et pas juste la tendance (et chercher le plateau), il faut que tu le calibres.

Mise à jour 15/01/2021 : Les “erreurs” et questions courantes

Alors déjà les outils informatiques

le iSpindel Calibration Tool : Là vous rentrez les différentes valeurs mesurées (j’explique après) à chaque palier et ça vous donne les différents polynômes possibles (1er, 2ème, 3ème degré).

la Feuille Excel qui fait le job : la même mais en OffLine

LE tableau magique qui permet de savoir combien de sucre il faut mettre pour avoir la densité qui va bien

Ensuite, les outils “physiques”

  • de l’eau
  • du sucre (beaucoup de sucre)
  • un contenant pour faire flotter le iSpindel : un seau de produit de piscine ou de choucroute (oui bon ça va), un grand cul de poule, une grosse cocotte. En gros faut 20/25 cm de diamètre et autant en hauteur pour être tranquille.
  • un densimètre (ou un réfractomètre mais je préfère le densimètre)
  • une feuille
  • un crayon pour être sûr
  • un téléphone ou un PC avec une connexion WiFi avec le iSpindel (Sinon créez vous un compte sur Ubidots avec version gratuite mais bon c’est plus relou)

Comment ça marche ?

L’idée c’est d’avoir des points pour avoir une courbe de régression polynomiale qui permet d’avoir une approximation de la fonction qui donne la Densité Spécifique en fonction de l’angle d’inclinaison du iSpindel

Le plus simple c’est d’avoir au moins 4 points, ça permet d’avoir un polynôme de degré 3.

Un point c’est quoi :

  • Une densité connue, mesurée au densimètre à 20° (ou corrigée si pas à 20°)
  • Un angle d’inclinaison du iSpindel dans le liquide dont on connait la densité

Après, il faut être conscient que de toute façon, il y’aura des zones où on n’aura pas la vérité en terme de précision. Donc il faut choisir ses combats en terme de “zone de meilleure précision”. Et il faut toujours faire une mesure au densimètre/réfractomètre pour être sûr aux étapes importantes.

Donc 4 points.

  • Le plus simple, l’évident, c’est l’eau pure, le 1.00000.
  • Ensuite il faut prendre un point très haut, avec une densité super élevée, un liquide saturé de sucre 1.060 voire plus. Celui là, gardons le pour la fin.
  • Après soit on cherche la précision sur les fins de fermentation (1.010 à 1.020) et dans ce cas faut essayer d’avoir 2 mesures dans cette zone là (une à 1.010, une à 1.020) soit on la veut en cours de fermentation et dans ce cas prendre 1.010 et 1.040 c’est bien aussi

Pas à Pas

  • Charger le iSpindel PLEIN POT
  • Allumer le iSpindel
  • le mettre en mode config (court circuiter les 2 pinoches à côté de l’interrupteur)
Les pins de reset
  • Une fois en mode config (la led bleue du D1 mini clignote rapidement), se connecter sur le iSpindel avec votre téléphone/PC
    • Pour se connecter :
      • Quand il est en mode Configuration, le iSpindel crée un réseau Wifi “local” qui s’appelle iSpindle
      • Depuis votre téléphone/PC, il faut se connecter sur ce réseau
      • Sur un téléphone Android, à la connection, ça envoie directement sur le portail captif qui va bien
      • Si vous êtes sur Apple ou sur PC, une fois connecté au réseau, il faut aller sur la page http://192.168.4.1
  • Poser le iSpindel (bien fermé) à plat sur une table, un marbre etc
  • Aller dans le menu “Maintenance” et choisir “CALIBRATE”,ça règle les décalages et étalonne le 90°
  • Une fois Calibré, mettre le iSpindel dans votre récipient rempli d’eau “pure” (vérifier au densimètre que c’est bien à 1.0000) et en restant sur l’écran “sortie de calibration” noter l’angle une fois que le iSpindel est stable dans le liquide
  • Pour les autres mesures, sans éteindre le iSpindel, rajouter plein de sucre (en vous inspirant du tableau magique), remuer bien pour dissoudre le sucre, faites une mesure au densimètre, attendre que le iSpindel se stabilise, noter l’angle.
  • Donc on se retrouve avec 4 couples densité/angle, on les saisit dans l’outil de calibration
  • En retour on a des polynômes de degré 1,2 et 3. On les copie pour les avoir pour plus tard (Soit on les copie les 3 soit on garde JUSTE celui qu’on veut. Celui qu’on veut, c’est celui qu’on saisira).
  • On sort de l’écran calibration
  • On va dans configuration
  • Tout en bas, on a une case POLYNOMIAL
  • On y saisit le polynôme en faisant attention (donc un des 3 polynomes de plus haut. Soit un ax+b, soit un ax²+bx+c soit un ax^3+bx^2+cx+d)
    • 100 caractères maximum (corrigé en 6.4)
    • Normalement on peut utiliser ^2 ^3 mais si ça ne marche pas, mettre tilt*tilt et tilt*tilt*tilt
    • On met des POINTS pas des VIRGULES
  • Tant qu’on y est, on s’assure qu’on a une fréquence de rafraîchissement “raisonnable” (genre 900 secondes soit une fois toutes les 15 minutes)
  • On sauvegarde. A partir de là, on a un iSpindel équilibré et calibré.

FAQ

  • C’est quoi le polynôme et à quoi ça sert ?
    • Si on a 2 points, on peut tracer une droite entre les deux, c’est un polynôme de degré 1 (ax+b) qui si on a d’autres points peut faire une plus ou moins bonne approximation (moyenne, tendance etc)
    • Si on a 3 points ou plus, on cherche la fonction F de l’angle (tilt) telle que pour tous les couples Tilt/Densité de points (Ti, Di) , on ait F(Ti) = Di.
    • Cette fonction va être un polynôme sous forme a*x^3+ b*x²+ c*x + d ou a*x²+b*x+c
    • Il va être super rare de tomber sur a,b,c,d tels que pour tous les points de calibration on tombe exactement.
    • L’outil de calibration vous montre les erreurs que ça donne pour chaque degré.
  • J’ai fait une chouette calibration, j’ai un poly de degré 3 mais ça me donne pas ce que je pense, j’ai des écarts !
Exemple bidon mais qui sert à argumenter

Avec 4 points, on peut avoir un polynôme de degré 3 qui tombe juste sur les 4 points et ça peut être suffisant pour l’info qu’on veut !

8 points, c’est plus compliqué de tomber juste …

Le poly est une tentative de régression mathématique pour passer par tous les points. Vu qu’on limite le degré (et qu’on ne rentre pas dans C, ensemble des Complexes, salut mes matheux sûrs), on sait que les chances de trouver une solution qui passe EXACTEMENT par tous nos points sont très très minces.

  • Donc après, plusieurs solutions.
    • Perso je joue un peu avec Excel/Sheets, je prends le polynôme que me sort l’outil sous forme a/b/c/d , je mets mes valeurs Tilt / SG et je modifie a/b/c/d pour ajuster pour avoir le moins d’erreur possible dans la zone qui m’intéresse (genre sur la plage 1005/1015 je veux être super précis ( à 0.001 près) et au delà de 1040 j’accepte 5 ou 10 points de différence. Ca prend du temps et ça sert pas forcément à grand chose mais ça occupe 🙂
    • La solution “4 points : la flotte, 2 en bas, 1 en haut” et se dire qu’on suit surtout le plateau de fin de fermentation et qu’on aimerait avoir une DF pas trop loin de la vérité vu que de toute façon on va vérifier au Densimètre
    • S’en foutre et s’ouvrir une autre bière
  • J’ai saisi mon poly dans le iSpindel mais c’est encore tout daubé
    • Vérifier que c’est bien écrit
      • des points, pas des virgules
      • s’assurer qu’on est sous les 100 caractères (si version de FW < 6.4.1)
      • s’assurer qu’on a bien le bon polynôme, jusqu’au bout. Parfois, ça coupe la fin donc la partie avec le poids le plus fort (en tilt² ou tilt^3) n’est pas prise en compte donc forcément ça marche moins bien
      • Bonne habitude à prendre : saisir le polynôme sous la forme a*tilt^3 + b*tilt²+c*tilt+d et non pas comme il est proposé par les outils sous la forme d + c*tilt+b*tilt²+a*tilt^3. Comme ça quand vous regardez dans la configuration du iSpindel, vous voyez tout de suite si votre poids le plus fort est pris en compte
  • J’ai encore des questions
    • email : slammy@slammy.net
    • Twitter : @slammy
    • BrassageAmateur.com : Slammy




2 réflexions au sujet de « Une fois fabriqué, faut calibrer ! »

  1. c’est gentil de faire ça, on apprécie mais arrivé à l’écriture du polyjenesaisquoi c’est assez incompréhensible. que doit-on noter dans la case, 1 des 4 valeurs ou une seule, je t’avoue ne rien comprendre
    Merci quand même

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code