Première étape – Le matériel de base

En gros, la bière c’est de l’eau, du malt, du houblon avec des étapes où ça trempe, des étapes où ça chauffe et des étapes où ça fermente.

Donc la première étape ça a été d’acheter puis de modifier les 3 “bouilloires” (kettle en anglais) pour supporter le système HERMS.

A la base, les bouilloires sont comme ça :

Bouilloire 36 litres BrewFerm

Une grosse cocotte de 36 litres avec juste le trou en bas déjà percé pour monter un robinet (tout est en filetage 1/2).

Au global, j’avais besoin d’un HLT (Hot Liquor Tank), d’une cuve d’empâtage et d’une cuve d’ébullition.

Sur chacune, j’ai monté un capteur de température dans un doigt de gant donc emporte pièce et montage dudit doigt de gant. De la même façon, sur chacune j’ai monté un robinet “d’entrée” en haut pour gérer les recirculations. Un peu plus compliqué parce que j’ai percé haut sur la cocotte et donc dans la double épaisseur un peu.

Ébullition et HLT ont besoin d’un élément chauffant (suis parti du 2.5kW sur conseil de Hugh de chez microbrassage.com) donc j’ai percé 2 des cocottes avec un GROS emporte pièce et j’ai monté les résistances

Élément chauffant + filtre bazooka + doigt de gant du capteur de température

Sur le HLT, j’ai monté le serpentin qui va permettre le maintien en température du moût. Donc là encore, 2 trous à l’emporte pièce et montage à l’intérieur

Vue de l’intérieur du HLT

Une fois que tout ça a été monté (avec du joint et de la filasse), test d’étanchéité. Test qui m’a fait tout reprendre 2 fois (manque de joint, manque de filasse) pour avoir plus de fuite à froid au final

Test d’étanchéité

Prochain article : la partie électrique/électronique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code