Les Geekeries Brassicoles

En fait c’est peut être les premiers éléments que j’ai regardé et développé quand je me suis lancé dans mon aventure de brassage amateur : les éléments électroniques de suivi, pilotage et asservissement. Tout ça me parlait histoire, déjà parce que bricoler c’est rigolo mais aussi parce que ça aide au suivi et ça permet la répétabilité …

Vu que ça intéresse pas mal de gens et qu’on trouve beaucoup de choses mais en Anglais, je fais cette page pour recenser un peu ce qui existe, ce que j’ai utilisé/fabriqué et mettre quelques “tips” pour les gens qui se lancent.

La Base : Le CraftBeerPi ou équivalent

Je dis “ou équivalent” parce que la version 3 de CBPi (le petit nom de CraftBeerPi) n’est plus trop mise à jour mais bon ça fonctionne.

Donc CraftBeerPi qu’est ce que c’est ? C’est un logiciel à base de Python qui se déploie sur un Raspberry Pi et qui permet (tout seul ou avec plein de plugins) de piloter à la fois le brassage (chauffe, pompes, agitateur etc) et la fermentation (pilotage de prises/relais pour lancer un frigo et/ou un élément de chauffe).

Soit ça se pilote en local avec un écran tactile (ou clavier souris) soit ça se pilote depuis une interface Web qui marche bien sur téléphone et tablette.

Donc il faut

  • Un Raspberry Pi (même un Zero ça fait le job mais bon)

Ensuite pour installer soit vous utilisez directement la branche de BrewChef soit vous suivez un Tutorial plutôt bien fait (mais en Anglais)

Avec un RPi tout nu, on peut faire des choses mais faut bricoler pas mal pour tout brancher. Pour améliorer ça, pas mal de gens ont développé des cartes d’extension pour simplifier les branchements. Celle que j’utilise en l’ayant faite moi même est celle de Justin A .

Ma version de la board de Justin

Elle permet

  • de brancher facilement (sur des borniers à vis) les capteurs de température “OneWire”
  • de sécuriser l’utilisation de SSR (Solid State Relay) et de relais simples sans trop tirer sur le nez du RPi
  • de lisser la tension de 5V qu’on fournit au RPi
  • d’avoir des borniers à vis pour tous les GPIOs qui sont rendus disponibles

Après, j’ai mis un écran, j’ai mis ça dans un boitier, j’ai fait plein de branchements mais je ferais un post dédié pour ça

C’est moche mais ça fait le job !

Il faut aussi que je fasse un post dédié pour les différents plugins que j’utilise (et/ou que j’ai modifié) :/

Des Alternatives à CBPi ?

Justin (encore lui !) avait envie/besoin de faire des trucs un peu sioux et ne pouvait pas le faire vu que CBPi n’est pas en vrai OpenSource.

Il s’est donc relancé dans un projet sur base de NodeRed (un “langage” de programmation très visuel et assez adapté aux flux de brassage), s’est rendu compte qu’il y’avait pas mal de gens qui faisaient de même et donc il y’a maintenant un groupe FaceBook qui regroupe tout ça. Perso j’ai fait une installation mais je ne suis pas allé au bout (au sens où je n’ai pas branché les capteurs de température etc) parce que mon install CBPi me va bien MAIS je me connais, et je finirais pas faire un test grandeur nature.

Il existe aussi des projets type BrewPi (avec Fermentrack), BrewPiLess ou BrewManiac qui tournent sur des plateformes plus petites et bien moins chères qu’un RPi (ESP8266, on en trouve à 2€ sur Ali) et qui permettent soit d’avoir juste un suivi/pilotage de la fermentation ou alors d’avoir un pilotage complet (chauffe/pompe puis fermentation).

LE jouet : le iSpindel

C’est quoi un iSpindel ? C’est un densimètre/thermomètre connecté. Ça permet de suivre en temps réel l’évolution de la densité spécifique d’un liquide et donc de suivre la fermentation de sa bière.

Comment ça marche ? La température bah y’a un capteur de température. La densité, un gyroscope/accéléromètre mesure l’angle de l’ensemble (un tube étanche qui “flotte” dans le liquide) et après calibration et étalonnage permet d’avoir de façon assez précise la densité en fonction de cet angle (grâce au fameux polynôme)

Après ça renvoie l’information (sous forme d’une trame JSON) vers soit un service Cloud (BrewFather, LittleBock et d’autres) soit vers un serveur local (CraftBeerPi avec le Plug In qui va bien ou un serveur générique TCP )

On rentre sous le capot (si ça vous intéresse)

Là on est sur un ESP8266 avec un code OpenSource (le repo) et plusieurs implémentations possibles.

Soit en mode warrior avec un berceau imprimé 3D et tout soudé l’un sur l’autre

Soit avec un beau PCB propre et des composants soudés en place. Là aussi, plusieurs écoles :

  • CherryPhil : le premier PCB que j’ai utilisé. Simple, efficace. Seul souci, le fait que le porte batteries doive être traversant, c’est une plaie à trouver d’une part et d’autre part ça oblige à une soudure super flush du capteur de température et du gyro sinon ça met des contraintes.
  • JoeJoeyJoeJr (OpenSourceDistilling) : Celui que j’utilise en ce moment (peut être celui que vous avez dans les mains ou que vous voulez acheter 😉 ). Le porte batterie est flush, y’a plein de trucs rigolos écrits dessus et surtout en bas y’a de quoi attacher des poids pour garantir l’angle 22/25 dans l’eau pure.

2 3 petits trucs :

  • je suis en train de chercher des “joints” type ceux qu’on trouve sous les bouteilles de soda pour améliorer l’étanchéité. J’ai eu 2 3 cas de liquide qui rentre dans le tube et donc qui met les mesures en vrac
  • Apprivoisez la bête : Faites un calibrage vous mêmes, travaillez votre polynôme, demandez de l’aide sur Internet (ou sur Messenger si je suis connecté). Une fois que c’est fait, vous verrez, c’est un super outil
  • J’avance tranquillement dans mon projet de répétiteur Wifi avec écran (largement inspiré du travail de Nautilis ). L’idée c’est de permettre de récupérer les infos au plus près et de renvoyer l’info sur un réseau local (ou pas). Aujourd’hui (25 Novembre 2020), ça récupère l’info, ça la stocke, ça l’affiche et ça s’accroche au réseau. Il me reste à mettre un petit serveur Web local pour afficher l’info sans même avoir un serveur et à implémenter les routines pour pousser l’info sur BrewFather, LittleBock and co. Ah et à finir l’impression 3D des coques. Après je mets tout ça sur GitHub/Thingiverse pour que chacun puisse se faire le sien.

Le Gadget : Le BrewBubbles

Le petit truc pour compter les bulles et donc suivre encore mieux sa fermentation.

Projet d’un autre passionné, BrewBubbles, encore basé sur ESP8266, c’est pas compliqué et super intéressant

la bête en action
Dans son emballage en impression 3D avec un capteur de température

Comment ça marche ? Une fourche optique voit passer les bulles (les cavitations) et convertit ça en Bulles Par Minute. Ça envoie ensuite l’info soit vers un CraftBeerPi (via un petit plugin) soit nativement vers BrewFather.

En option, on peut mettre 2 capteurs de température. Un pour la température “ambiante” (ou à l’intérieur du frigo) et un pour mettre dans le liquide (Moi j’ai pas fait, j’ai des iSpindel).

Ça se configure tout seul, c’est super propre au niveau du code et LBussy fait un gros suivi/support (via le forum HomeBrewTalk)

3 réflexions au sujet de « Les Geekeries Brassicoles »

  1. Salut,

    Tout d’abord, je voulais te remercier pour ce blog car il est riche en informations. Je suis actuellement en plein réflexion, avec mes deux amis, pour faire évoluer notre systeme.

    Nous brassons actuellement sur des cuves de 70L et nous aimerions passer prochainement à 200L. Dans cette optique, nous pensons contrôler nos brassins avec craft beer pi.

    En faisant nos recherches, nous sommes tombés sur ton blog mais aussi sur ton podcast. On est novice dans le domaine et on aurait aimé profiter de tes conseils et de ton expertise pour envisager notre nouveau projet.

    Serais-tu prêt à répondre à l’un ou l’autre de nos questions?

    D’avance merci,

    meilleurs voeux,

    Anthony

  2. Salut Slammy,
    Je suis en cours de réalisation d’une pico 100l – HERMS – Craftbeerpi.
    Un peu comme toi je suis fan de tous ces petits composants électroniques qui (ou pas 🙂 ) nous embellissent la vie !!
    J’ai déjà acheté tous les composants pour la fab des iSpindel, en suivant les liens de ton blog.
    Ce petit répétiteur wifi avec l’écran me fait de l’oeil et j’aimerais m’amuser également avec, peux tu me donner les réfs, il me semble l’avoir trouver mais je préfère avoir l’aval du spécialiste 🙂 !! Pour l’ESP, c’est le même que pour les iSpindel ?
    Au plaisir de partager mon aventure une fois celle-ci débutée
    A+
    Clém

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code